Jacqueline Salmon 2002-2003                                                                                                           

Paysages d’Épinal Commande de la ville d’Épinal photographies couleur, tirages Lambda sur papier ilford contrecollés sur alu, formats variés exp. : Musée de l’Image, Épinal 2004 in. : Voyages immobiles, Galerie Michèle Chomette, Paris, 2004 bibl. : Paysages d'épinal, texte de Bruno Duborgel, Musée de l’Image, épinal 2004 in. : Théâtres de papier, Musée de l’image, épinal 2006coll. : Musée de l’image Épinal, exposition permanente

le cloître de santini

jacqueline salmon + jean-luc parant

les miroirs de venise

géocalligraphie

projets avec aline ribière

poétique de l'espace

la rade d'hyères, îles et presque île

objets d'étude et autres rêveries

les lieux du vin

paysages d'épinal

choses vues, choses lues

donateurs

focus vivendi première

mes amis

objectif monuments

l'arsenal

rimbaud parti

contemporains

propos sur le théâtre dans berlin réunifié

un art du temps

d'ici là

8 rue juiverie

zone déchets nucléaires

st jean - le temps d'un échafaudage

calligraphies

le corbusier- architecture sacrée

notes de chantier en hommage à tarkovski

la vallée de la maulde ou l'envers de l'eau

la racine des légumes

la raison de l'ombre et des nuages

le hangar

le jardin de méréville

quelles sont nos erreurs ?

villa noailles

chambres précaires

clairvaux

in deo

la dénonciation suit l'énonciation comme son ombre

petite histoire de l'art du XXe siècle racontée à krems

entre centre et absence

le grenier d'abondance

près et loin d'italo calvino

égypte

hôtel dieu

faux de verzy

traboules blues

lônes

l'atelier de vincent barré

le temps qu'il fait \ le temps qu'il est

la prison